SAMSAH

dispositif au service des adultes

Le SAMSAH, (Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés)

télécharger samsah

Le SAMSAH « AUTRA VIA » accueillant des personnes avec T21 ou autre condition assimilée, avec financement à la fois du Conseil Général pour tout l’accompagnement à la VIE SOCIALE et financement ARS pour l’accompagnement de la santé.

Ce dispositif  a pris la suite du CEFIP/SAVA qui historiquement a accompagné les premiers adultes de l’Association (voir en bas de la page):

 

Nos démarches auprès des Instances Administratives Départementales pour obtenir l’ouverture d’un service d’accompagnements d’adultes n’ont abouti que lorsque nous avons pu faire valoir qu’ayant dû fermer le dispositif expérimental, (faute de finances suffisantes) 4 jeunes se trouvaient sans accompagnement et un groupe de 6 autres allaient les rejoindre car ils atteignaient 20 ans, âge limite d’accompagnement par le SESSAD : une suite était indispensable.

Depuis début 2010 nous avons donc eu l’autorisation de commencer à faire fonctionner un service SAMSAH (Service d’Accompagnement Médico-Social d’Adultes Handicapés) pour 20 personnes avec déficience cognitive (dont trisomie21) à partir de 20 ans. On nous demande aujourd’hui d’avoir « une file active » de 50 bénéficiaires par an, avec le même financement.

Le SAMSAH « AUTRA VIA »

Nouveau !   VOIR    la     Plaquette_SAMSAH_Trisomie21-31

Structure innovante instituée par le décret n°2005-223 du 11 mars 2005, un « S.A.M.S.A.H. » est un Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés.

Le SAMSAH a pour vocation, dans le cadre d’un accompagnement médico-social adapté comportant une éducation à la santé et un accompagnement à s’occuper de sa propre santé, de contribuer à la réalisation du projet de vie des personnes handicapées en favorisant le maintien des liens familiaux, sociaux, et professionnels et l’accès à l’ensemble des services offerts par la collectivité.aliments-conservation

Ce service en milieu ordinaire vise une plus grande autonomie des personnes. Il propose donc une assistance pour tout ou partie des actes essentiels de la vie quotidienne ainsi qu’un suivi médical et paramédical en milieu ouvert. Le SAMSAH, en permettant le maintien à domicile, constitue une réelle alternative à la vie en institution.expo

Les prestations du SAMSAH sont assurées par une équipe pluridisciplinaire composée en particulier d’un médecin coordinateur, d’une infirmière chargée d’éducation à la santé, d’éducateur spécialisé, de psychologue(référent des projets de chacun), et conseiller en insertion et en économie sociale et familiale. Il s’agit pour cette équipe d’aider les personnes à la réalisation de leur projet de vie dans une dynamique d’insertion sociale. Cette insertion s’appuie sur des besoins identifiés, considérés comme « prioritaires » pour le bénéficiaire, tels que le logement, la vie sociale et familiale, la citoyenneté, l’accès aux soins, l’emploi ou une activité sociale valorisante etc.télécharger leo

le premier dispositif

Le CEFIP et le SAVA

Les jeunes porteurs de déficience intellectuelle stimulés dès leur naissance et encouragés par leurs parents à se prendre en charge dans leur vie quotidienne, aspirent, comme leurs frères et sœurs, à jouir de leur autonomie et à mener une vie indépendante. En 2002, le GEIST21-Haute Garonne mettait en place deux structures innovantes pour les aider à vivre pleinement leur vie d’adulte :

Le Centre d’Évaluation, de Formation et d’Insertion Professionnelle (CEFIP), cofinancé par le Conseil Régional et l’AGEFIPH, était destiné à aider ceux qui souhaitaient trouver un emploi en milieu ordinaire. Il était basé sur une formation en alternance permettant au jeune de faire son choix professionnel dans un premier temps et d’acquérir ensuite une formation suffisante pour exécuter correctement les tâches qui lui sont confiées. Six jeunes adultes en ont bénéficié.

Le Service d’Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA) était destiné à accompagner l’adulte dans son autonomie quotidienne tout au long de sa vie. Le fonctionnement du SAVA étant entièrement financé par l’association.

Ces deux Services ont dû cesser leur activité en 2008, le CEFIP dépendant de financements trop aléatoires, le SAVA pesant trop lourd dans le budget de l’association.

© 2014 - Trisomie 21 Haute Garonne - Sitemap Thème : Frontier Theme Site réalisé par Julien Buabent, créé avec Wordpress. Connexion administrateurs